Gouvernance, équilibres économiques et dialogue parties prenantes

Partager sur

La liste des critères de performance définis par la Fédération des ESH* pour ce pilier de la démarche RSE
  • Intégration de la Responsabilité Sociétale dans la vision, le positionnement stratégique, le projet d'entreprise, les valeurs, les priorités, les objectifs
  • Promotion de l'éthique, prévention de la corruption et des conflits d'intérêts
  • Implication des instances de gouvernance (conseil d'administration, comités de direction, comités de pilotage, contrôle et audit, ...) dans le projet d'entreprise et la RSE
  • Dialogue et coopérations avec les parties prenantes (services de l'état, collectivités, entreprises, représentants des locataires, associations, autres bailleurs, ...)
  • Implication des équipes dans le projet d'entreprise et la stratégie de responsabilité sociétale
  • Intégration de la RSE dans les processus de décision, le système de management, le fonctionnement opérationnel, les processus de l'entreprise
  • Prise en compte des transitions (sociétale, environnementale, numérique) dans la stratégie, la démarche d'innovation, le fonctionnement de l'entreprise
  • Mise en oeuvre d'une démarche de communication responsable

Un projet d’entreprise ambitieux

Baptisé #PEPSE, il définit pour 2018-2023 les ambitions stratégiques de Domofrance déclinées sur la base de 2 axes forts : digitalisation et Responsabilité Sociale des Entreprises.

Bailleur social impliqué dans les politiques locales du logement

Domofrance s’engage auprès des collectivités :

  • élaboration d'un projet urbain
  • négociation et portage foncier
  • aménagement urbain
  • développement de projets de renouvellement urbain
  • promotion en location et en accession à la propriété
  • réalisation de locaux d'activités
  • gestion immobilière locative et de syndic
  • intervention sur le parc privé
  • intervention sur les copropriétés dégradées
  • rachat de patrimoine
  • action sociale de proximité

Un Conseil d’administration paritaire et engagé

 Le Conseil d'administration a souhaité créer trois nouveaux comités qui favorisent l’exercice de la gouvernance tout en renforçant la sécurité et la transparence :

  • comité d’audit et des comptes,
  • comité des investissements et des financements,
  • comité des nominations et des rémunérations.

*Entreprises Sociales pour l'Habitat

Retourner en haut