Inauguration à Périgueux du centre d’accueil d’urgence « L’Hestia » et du Bureau de Gestion Domofrance

07 octobre 2020

Retour aux actualités

Mercredi 7 octobre, Frédéric PERISSAT, Préfet de la Dordogne, Christelle BOUCAUD, Vice-Présidente du Département en charge de la jeunesse et des sports, Richard BOURGEOIS, Vice-Président du Grand Périgueux délégué à l’urbanisme, Delphine LABAILS, Madame la Maire de Périgueux, Jean-Louis REYNAL et René LE GOFF, Co-Présidents de la Halte 24, Philippe RONDOT, Président de Domofrance, Francis STÉPHAN, Directeur Général de Domofrance et l’ensemble des partenaires ont inauguré à Périgueux le centre d’accueil d’urgence « L’Hestia » ainsi que le bureau de gestion de Domofrance.

L’implantation de ce bureau de gestion Domofrance s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec la Mairie de Périgueux et plus largement avec le département de la Dordogne, afin d’accompagner le territoire dans son développement et être au plus proche des besoins de la population dans son parcours résidentiel.

Composé de 46 logements collectifs, le centre d’hébergement d’urgence « L’Hestia » sera géré par l’association la « Halte 24 », qui est à l’initiative de ce projet. L’établissement a été conçu afin de proposer aux partenaires une offre de logements d’urgence individuelle ou familiale plus pérenne pour les personnes en difficultés sociales.

Acteur social et solidaire, Domofrance s’applique à proposer une offre de logements adaptée aux publics les plus fragiles.

Réalisé en 7 mois par un système d’ossature en containers maritimes, le projet s’inspire de la démarche d’Upcycling pour la récupération de matériaux ou produits dont on n’a plus l’usage et leur transformation en qualité ou utilité supérieure.

Avec ces deux inaugurations, Domofrance réaffirme les ambitions de son projet stratégique « Bâtir plus de proximité » et « Conjuguer écologie et habitat ». Impliqué pour l’équilibre de la société, le bailleur social conforte également ses engagements RSE au service des territoires et de tous leurs habitants.

 

Lire le communiqué de presse

Retourner en haut